Une coiffeuse publie une photo « avant-après » des cheveux d’une ado dépressive !




CC0 Public Domain /Pixabay

Une coiffeuse publie une photo « avant-après » des cheveux d’une ado dépressive : il fallait oser et elle l’a fait ! Kayley Olsson est une coiffeuse comme toutes les autres qui exerce son talent dans l’Iowa aux Etats-Unis. Jusque-là rien de bien intéressant. Aujourd’hui pourtant elle suscite aujourd’hui un buzz mondial sur la toile. Pourquoi ? On vous dit tout.

La semaine dernière Kayley a été totalement bouleversée par la visite d’une jeune cliente de 16 ans pas tout à fait comme les autres. Souffrant d’une sévère dépression depuis plusieurs années, elle est arrivée dans le salon les cheveux totalement en vrac, pas coiffés et plein de nœuds bien difficiles à démêler.

« Quand elle est entrée dans le salon, elle m’a demandé de tout couper et ça m’a fait mal a coeur » a expliqué la coiffeuse sur son compte du réseau Faceboook.

Puis d’indiquer que la jeune femme lui avait confié qu’elle se sentait si mal à l’aise et si inutile qu’elle ne trouvait même plus la force de se brosser les cheveux. Ces derniers temps elle ne se levait plus que pour aller aux toilettes…

Particulièrement touchée par son histoire, Kayley Olsson a donc fait tout ce qu’elle pouvait pour conserver les cheveux de cette ado mal dans sa peau et dont elle a souhaité conservé l’anonymat.

Après 13 heures de travail réparties sur deux journées, elle est parvenue à lui redonner le sourire en remettant tant bien que mal sa chevelure en état.

Mais cette histoire a laissé des traces chez Kayley Olsson qui a souhaité partager cette expérience sur les réseaux sociaux.

En publiant une photo de l’avant/après des cheveux de cette jeune dépressive, elle a surtout souhaité mettre en garde contre la dépression des enfants, que trop de parents prennent au sérieux.

« Les maladies mentales sont quelque chose de sérieux, elles affectent les gens du monde entier et de tous les âges. Parents, prenez-les au sérieux (…) Un enfant ne devrait jamais se sentir inutile au point de ne plus brosser ses cheveux » a t-elle poursuivi.

Puis de conclure par les mots que lui auraient confié la jeune femme après son petit passage par son salon : « Je vais en fait sourire sur ma photo de classe, vous m’avez fait de nouveau me sentir moi-même »…

Que pensez-vous de cette initiative ? Kayley a t-elle bien de partager son expérience ?