Un cas autochtone de chikungunya dans le Var




CC0 Public Domain/Pixabay

CC0 Public Domain/Pixabay

Département du Var (83). L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et la préfecture du Var ont, via un communiqué de presse commun, confirmé un cas autochtone de chikungunya dans le département du Var.

Cas autochtone, KEZAKO ?  On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n’a pas voyagé en zone contaminée dans les 15 jours précédents l’apparition des symptômes.

A ce jour, et c’est important de la préciser, seul un cas a été déclaré dans cette région et aucun cas importé de chikungunya n’a été confirmé.

Compte tenu de ce premier cas autochtone, le département du Var est officiellement placé, ce jour, en niveau 2 du plan national de lutte contre le moustique tigre.

Pour information, la personne atteinte réside dans le Var et a travaillé dans les Alpes-Martimes. Elle a été prise en charge par son médecin traitant et son état de santé n’inspire aucune inquiétude.