Australie : il sort de l’eau les pieds en sang…




CC0 Public Domain /Pixabay

C’est bien malgré lui que Sam Kanizay, un jeune Australien de 16 ans, a suscité un buzz mondial cette semaine sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé par une simple baignade nocturne, presque banale pourrait-on dire, sur la plage de Brighton. Après s’être immergé jusqu’à la taille, il est resté dans l’eau une trentaine de minutes sans en bouger ou presque. C’est en sortant de l’eau qu’il s’est rendu compte qu’il saignait abondamment des pieds….

Au micro de la radio 3AW, il a indiqué qu’il avait bien ressenti quelques picotements. Mais il pensait à tort que ses jambes étaient simplement engourdies par le froid.

Sauf que ses chevilles et ses pieds ressemblaient visiblement à un vrai champs de bataille. « On aurait dit des centaines de petits trous d’aiguilles, ou de morsures de la taille d’une tête d’épingle, partout sur mes chevilles et le dessus de mon pied » a t-il ainsi expliqué.

Hospitalisé, les médecins ne sont pas parvenus à expliquer le pourquoi du comment de ces blessures.

Le père du jeune homme a donc décidé de mener sa propre enquête car persuadé que les pieds de son fils avaient servi de repas à des poux de mer. Il est donc retourné sur les lieux de l’incident en plongeant dans l’eau un filet contenant des morceaux de viande. Et il ne lui aura pas fallu attendre longtemps avant ces petits crustacés ne se ruent dessus.

Interrogé par l’AFP Jeff Weir, du Dolphin Research Institute, a toutefois tenu à rassurer les baigneurs de la zone concernée : « Ils ne sont pas là pour nous manger, mais il peut arriver qu’ils essaient de se servir un peu, comme les moustiques, les sangsues ou d’autres espèces présentes dans la nature ».