L’huile de coco aussi mauvaise que l’huile de palme ?




CC0 Public Domain /Pixabay

L’huile de coco a généralement bonne presse. Certains la recommandent en vantant ses mérites et la présentent même comme une bonne alternative à cette fameuse et si décriée huile de palme que l’on retrouve un partout. On peut même dire sans hésitation aucune que c’est un peu devenu la nouvelle huile à la mode…

Sauf que… Voilà qu’aujourd’hui une étude menée par l’Association américaine de cardiologie tire la sonnette d’alarme. L’huile de coco ne serait pas meilleure pour la santé. Pire elle est désignée comme un aliment gras à éviter absolument, au même titre que le beurre et l’huile de palme !

Et c’est en recoupant les résultats de différentes études parues sur le sujet que les scientifiques ont constaté qu’elle présentait les mêmes inconvénients. Ils ont ainsi constaté que cette huile augmentait de manière significative les niveaux de mauvais cholestérol et qu’elle contenait 82% d’acides gras saturés… soit un niveau équivalent à celui de l’huile de palme.

Et parce qu’une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, ils en sont aussi arrivés à la conclusion que sa consommation n’apportait aucun effet positif sur la santé.

Alors quelle huile choisir ? Et bien une fois de plus c’est l’huile d’olive qui tire son épingle de jeu et est aujourd’hui la plus conseillé par les spécialistes. L’huile de tournesol aurait également bien des vertus. Enfin jusqu’à ce qu’une étude ne vienne nous dire le contraire.