Gels hydro-alcooliques : attention danger ?




CC0 Public Domain

Aujourd’hui, pour se laver les mains, nombreux sont ceux à utiliser ces fameux gels hydro-alcooliques et antibactériens. Petits et faciles à emporter, ils trouvent souvent une petite place dans le sac des mamans toujours soucieuses de protéger leurs chères têtes blondes. Oui mais attention ils ne seraient pas sans danger alertent aujourd’hui des scientifiques. En cause la présence dans ces produits de deux composants suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, le triclosan et le triclocarban. Il faut tout de même savoir que le triclosan s’avère être l’antiseptique le plus souvent utilisé dans les savons antibactériens.

« En tant que scientifiques, médecins et professionnels de la santé publique, nous sommes préoccupés par l’utilisation répandue continue des antimicrobiens triclosan et triclocarban » ont écrit 200 scientifiques dans un appel à la vigilance publié dans la revue spécialisée « Environmental Health Perspectives »

Et de poursuivre par ces mots : « Le triclosan et le triclocarban sont des perturbateurs endocriniens et sont associés à des effets sur la reproduction et le développement dans des études animales et in vitro. Les implications potentielles pour la reproduction et le développement de l’être humain sont préoccupantes et méritent une étude plus approfondie ».

Pas assez d’en appeler à la prudence des consommateurs, ces scientifiques appellent également la communauté internationale à en limiter la production.

Pour la petite histoire il faut savoir qu’aux Etats-Unis triclosan et triclocarbans sont strictement interdits depuis 2016 après une décision prise par l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments, la fameuse Food and Drug Administration.

Alors pour se laver les mains, et en attendant que ces substances disparaissent enfin, vous pouvez toujours opter pour une bonne vieille méthode qui a fait ses preuves : de l’eau et du savon.