Aude : les 200 chats retrouvés morts ont-ils été victimes d’un virus ?




Saint-Pierre-la-Mer, Aube. Au tout début de ce mois de juin 2017, 200 chats ont été retrouvés morts à Saint-Pierre-la-Mer dans l’Aude. Des chats pour la plupart errants, mais pas que. Très vite, trop vite peut-être, on a pensé à un empoisonnement massif, une sorte de tueur en série qui n’aimerait pas les chats. Histoire de faire toute la lumière sur cette affaire, une plainte a d’ailleurs été déposée

Un témoin avait alors déclaré au célèbre quotidien La Dépêche du midi : « Ils vomissaient quelque chose de bleu, ils miaulaient et mouraient »…

Sauf que les autopsies réalisées sur au moins deux d’entre-eux laissent maintenant penser que ces chats n’ont pas forcément été empoisonnés mais ont été victimes du calicivirus félin.

Contactés par « Le Figaro« , la municipalité est toutefois restée prudente.

«Sur les deux cas autopsiés, il y avait de nombreux symptômes du calicivirus félin, mais nous ne tirons pas de conclusion hâtive. Il est étrange qu’un seul quartier de la commune ne soit touché par ce virus.» a ainsi déclaré Marc Soriano, Directeur général des Services.

C’est pourquoi une autre autopsie va être réalisée afin de faire la lumière sur toutes cette affaire qui reste, pour le moment en tout cas, bien mystérieuse.

Le calicivirus félin est un virus provoquant chez le chat des symptômes respiratoires et buccaux. On le retrouve dans plus de 50 % des affections des voies respiratoires, parfois associé à l’herpès virus. Les symptômes de l’infection comprennent la fièvre, qui peut être élevée (jusqu’à 40 °C), des écoulements plus ou moins purulents par les narines, une conjonctivite qui peut, elle aussi, être purulente, des éternuements. L’un des symptômes les plus douloureux est la stomatite qui peut empêcher le chat de se nourrir normalement. Source Doctissimo