De la cannelle pour lutter contre le stockage des graisses ?




CC0 Public Domain /Pixabay

On connaît à la cannelle bien des vertus. Et si aujourd’hui, elle devenait votre nouvel allié minceur ? En effet, et selon les résultats d’une étude américaine – ils ont été présentés ce samedi au congrès de la société américaine de cardiologie – cette épice aurait une autre faculté : elle serait capable de réduire les effets néfastes d’un régime alimentaire riche en graisses en stimulant la production d’antioxydants et d’anti-inflammatoires.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont mené une expérience sur des souris. Durant 12 semaines elles ont toutes été soumises à un régime alimentaire riche en graisses. Sauf que certaines d’entre-elles ont reçu une supplémentation en cannelle.

Au terme de cette expérience, dont se fait l’écho le site « Pourquoi Docteur » ils ont constaté que les souris qui avaient reçu cette supplémentation en cannelle pesaient moins lourd et avaient un ventre moins gros. Notez également que les analyses ont permis de constater de meilleurs taux de sucre, d’insuline et de graisse dans le sang.

Cette expérience a aussi permis aux scientifiques de relever chez ces souris :

-des niveaux faibles de molécules impliquées dans le stockage des graisses;
-une concentration plus importante d’antioxydants et d’anti-inflammatoires qui protègent contre les dommages causées par la graisse.

La cannelle est-elle pour autant un produit miracle comme le clament déjà certains ? C’est un pas que nous ne franchirons pas

Pour perdre du poids, faites plus du vélo car c’est mieux que la marche…

 CC0 Public Domain /Pixabay

CC0 Public Domain /Pixabay

Pour perdre du poids, il ne suffit pas de faire des régimes dont la plupart ont d’ailleurs prouvé leur totale inefficacité. Non le meilleur moyen de perdre ces quelques kilos superflus qui vous pourrissent la vie, c’est encore de pratiquer une activité physique régulière. Bref, sortez et bougez un peu plutôt que de rester scotchés devant votre écran. Et ne croyez pas qu’il faille pratiquer un sport de manière intensive puisqu’un peu de marche ou de vélo peut, dans certains cas, s’avérer suffisant. Mais s’il vous faut choisir, optez pour la seconde solution.

Pourquoi préférer le vélo ? Et bien parce qu’une nouvelle étude – elle a été menée par des chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (Grande-Bretagne) – britannique nous révelè en effet que le vélo est le moyen de transport le plus efficace pour perdre du poids. La pratique du vélo donnerait de meilleurs résultats que la marche à pieds !

Avant d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont passé au crible les habitudes de près de 150.000 britanniques âgés de 40 à 60 ans, dont 72 999 hommes et 83 667 femmes.

C’est ainsi qu’ils ont constaté, mais est-ce vraiment une surprise, que les personnes qui privilégient la voiture ou les transports en commun pour aller au travail sont plus touchés que les autres par le surpoids et/ou l’obésité.

Et quand on compare l’IMC (indice de masse corporelle) de ceux qui marchent et de ceux qui font du vélo, avantage aux seconds. L’IMC des adeptes de la petite reine est en effet plus faible que celui des marcheurs.

Mais marcher c’est aussi très bon pour la santé ! Il a d’ailleurs été plusieurs fois prouvé qu’une activité physique régulière, comme la marche par exemple, constitue un autre moyen efficace de lutter contre le surpoids et est un facteur de maintien de la santé et de protection vis-à-vis des maladies chroniques les plus fréquentes comme les maladies cardiovasculaires.