Jean-Jacques Goldman : 2 millions d’euros par an de droits d’auteur




Selon le dernier numéro du magazine VSD, Jean-Jacques Goldman peut parfaitement s’arrêter de travailler dès aujourd’hui. Grâce aux tubes qu’il a interprété, mais aussi à ceux qu’il a écrit pour les autres, il toucherait pas moins de 2 millions d’euros chaque année au titre des droits d’auteur. Bref il peut aspirer s’il le souhaite à une retraite paisible dans sa belle ville de Marseille…

goldman-singulier

©Sony Music

Âgé aujourd’hui de 64 ans, Jean-Jacques Goldman a écrit pour les plus grands comme Céline Dion ou Johnny Hallyday et à chaque fois avec le succès que l’on sait.

Dans un article publié sur le site officiel des Enfoirés, on a appris récemment le départ de Jean-Jacques Goldman… Une troupe qui ne serait peut-être pas tout à fait la même aujourd’hui s’il n’avait pas été présent dès le départ de cette formidable aventure de la solidarité.

C’est ainsi que le chanteur, auteur et compositeur français a déclaré « 2016 est une échéance que je vois venir depuis quelques années. Ce sont les 30 ans de la chanson, mais également l’année de mes 65 ans. On prépare la relève depuis quelques éditions aux Enfoirés. Une équipe rajeunie prend de plus en plus les choses en main et de jeunes artistes s’impliquent. 2016, à 65 ans et après 30 ans d’Enfoirés, je crois qu’il est temps de passer la main. Je n’ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission ».

Un départ qui a suscité beaucoup de réactions…

Parmi les nombreuses réactions, souvent attristées, à ce départ celle de l’ange gardien de TF1, alias Mimie Mathy. Elle a écrit sur son compte Facebook officiel « Cher patron, je comprends ta décision et la respecte. En fait non, je ne veux pas comprendre et je n’ai pas envie de la respecter ! ‘J’veux pas qu’tu t’en ailles… J’veux pas qu’tu t’en ailles (…) « Les Enfoirés, c’est toi. S’il n’y en a qu’un d’irremplaçable, c’est toi et uniquement toi. Et même si des petits nouveaux nous rejoignent chaque année, même si des centaines de personnes travaillent sur ce spectacle unique au monde… Tu es le seul qui d’un regard, d’un sourire sait en imposer à tous. »

Autre hommage celui de la rockeuse de diamants… Catherine Lara. Au micro de RTL, la chanteuse au violon ainsi lâché : « Je pense que si Jean Jacques a besoin de prendre le large, au sens propre peut-être et au sens figuré c’est qu’il a vraiment besoin de ça. Il est peut-être à court d’idées, peut-être qu’il en a assez, qu’il n’a plus la même ferveur et moi je comprends »

Puis de rajouter « C’est quelqu’un d’extrêmement honnête, qui ne va jamais faire ça comme une espère de routine, il l’a toujours fait avec beaucoup de ferveur, il a donné beaucoup de sa personne avec beaucoup d’amour, c’est quelqu’un de très sauvage et je pense que c’est par honnêteté morale ».